Pourquoi choisir les produits structurés à risque limité ?

 
 


Parmi les unités de compte, les produits structurés ou fonds structurés(1) à capital protégé permettent de diversifier ses placements lorsque l’on recherche un potentiel de gain, aujourd’hui. En quoi cette solution est intéressante dans le cadre d’un contrat d’assurance vie multisupport.

Produits structurés et contrat d'assurance vie multisupport

Dans le contexte actuel de taux d’intérêts faibles, il est difficile d’obtenir des rendements attractifs avec les placements sécurisés.  Les marchés actions permettent de rechercher de la performance mais à condition d’accepter de prendre une part de risque.
Selon votre objectif et votre horizon d’investissement, la solution des fonds structurés peut être un premier pas pour diversifier votre contrat d’assurance vie et profiter du potentiel de performance des marchés financiers.

Les produits structurés(1) à capital protégé, comment ça marche ?

Ce support en unités de compte conjugue :
  • une promesse à l'échéance avec un potentiel de performance défini à la souscription du contrat d’assurance vie, 
  • et un mécanisme de protection du capital à l'échéance  pour limiter les risques.
 
Les conditions sont définies et connues à la souscription :
  • l'horizon de placement, par exemple, 5 ou 8 ans,
  • l’objectif de rendement, par exemple, 5% brut par an,
  • le choix de l’indice de référence sur lequel repose la performance, par exemple l’indice Eurostoxx 50,
  • le mécanisme de déclenchement de l’attribution du rendement, par exemple, un indice qui, année après année, est supérieur à la valeur de référence initiale,
  • les conditions de protection du capital à l’échéance, par exemple, un capital protégé jusqu’à 40% de baisse de l’indice,
  • les règles en cas de sortie anticipée, (rachat total ou décès),  avant l’échéance du support : la valeur de rachat dépend des paramètres de marché du jour du rachat.
 
(1) Egalement appelé « fonds à formules », ou encore, dans le cadre d’un contrat d’assurance vie multisupport « support en unités de compte temporaire »

La sortie anticipée avant l’échéance du produit

Elle est possible mais mieux vaut l’éviter pour profiter du mécanisme de protection du capital qui intervient seulement à l’échéance. Elle porte la plupart du temps sur l’ensemble du support et donc sur la totalité de l’épargne ainsi placée.
En cas de décès, la sortie est automatique mais il existe une solution pour protéger votre capital dans ce cas : vous pouvez souscrire une garantie appelée « garantie plancher ». Cette  option permet de garantir le capital initialement investi. Renseignez-vous auprès de votre conseiller.
 

Mis à jour le 22 novembre 2016