Dépendance : 8 aménagements pour sécuriser son logement

 
 
 
 
Chaque année, 1 personne sur 3 de plus de 65 ans est victime d’une chute(1). Or, 80 % de ces chutes ont lieu à la maison… Sécuriser son logement est donc très utile pour limiter les risques. Liste des 8 aménagements et conseils de précaution à mettre en place.
(1) baromètre sante de lnpes, 2010
 

1 – Aménager les lieux de passage

L’entrée ou le couloir doivent être dégagés : supprimez les obstacles tels que fils électriques sur le sol, petits meubles, plantes vertes …
 

2 – Poser  des sols antidérapants

Privilégiez des revêtements de sol antidérapants :
  • évitez au maximum les carrelages ou linos, et soyez particulièrement vigilants quand ils sont mouillés car ils sont alors très dangereux ;
  • préférez la moquette, plus stable, qui amortit les chocs en cas de chute ;
  • évitez les tapis pour ne pas buter sur les bords ou trébucher s’ils font des plis …
  • posez des revêtements antidérapants dans la douche, la baignoire et sur chaque marche de d’escalier.
 

3 – Renforcer l’éclairage des pièces

Il doit être très complet, de jour comme de nuit :
  • augmentez le nombre de points de lumière en privilégiant les plafonniers aux lampes ;
  • Installez des interrupteurs « va-et-vient » dans chaque pièce pour faciliter leur utilisation, notamment pour vous déplacer le moins possible dans le noir … Faites-le également en haut et en bas des escaliers.
 

4 - Sécuriser vos escaliers avec des rampes d’accès

Ce sont des zones à fort risque de chute : en plus des interrupteurs « va et vient », installez des rampes, même pour quelques marches.
 

5 Installer des barres d’appui dans les sanitaires et les couloirs

Pour vous aider à maintenir votre équilibre ou à vous relever, installez des barres d’appui à plusieurs endroits, particulièrement :
  • dans la salle de bains, en privilégiant la douche à la baignoire ; pensez aussi à installer un siège dans la douche ;
  • dans les couloirs, lorsque vous avez du mal à vous déplacer en marchant.
 

6 – Organiser des rangements faciles d’accès

Ils doivent être à bonne hauteur pour être  faciles d’accès et éviter de vous baisser  inutilement. Préférez les portes coulissantes, plus faciles à manipuler sans avoir à reculer. Pensez aussi à bien éclairer les placards. 
 

7 – Installer des volets roulants électriques

Pour éviter de devoir se pencher aux fenêtres, notamment si vous habitez en étage, prévoyez des volets roulants électriques si leur installation est possible.
 

8 Aménager votre jardin

Pour profiter de votre jardin en toute sécurité, les lieux de passage doivent être dégagés : tuyaux d’arrosage, outils de jardinage et plantes rampantes sont à éviter …

Méfiez-vous aussi des dalles disjointes, des cailloux et des feuilles glissantes à l’automne...
 

On le sait bien et pourtant …

Evitez de monter sur un escabeau sans appui, surtout quand vous êtes seul.

Pour changer une ampoule, tailler une haie ou laver une vitre, n’hésitez pas à demander de l’aide.
 
En savoir plus 
Consultez le guide de l’Anah sur l’adaptation du logement au vieillissement : « Mon chez-moi avance avec moi »
Sur le site de l’ANAH, vous  trouverez également des conseils sur les aides financières  pour la réalisation de vos travaux et aménagements.
 
A savoir aussi
L’option « capital adaptation du logement » de l'assurance dépendance GroupamaAutonomie vous permet d'être remboursé, jusqu’à 5 000 €, des dépenses relatives aux aménagements nécessaires pour vivre chez vous plus longtemps : installation de rampes, aménagement d’une douche adaptée...
 

Publié le 15 juin 2016