Pratique et entraînement pour améliorer la mémoire des personnes âgées

Pratique et entraînement pour améliorer la mémoire des personnes âgées
 

La mémoire fonctionne comme un muscle. Elle a besoin d’une bonne alimentation, d’exercices quotidiens et même d’un temps de récupération. Il faut entraîner son cerveau régulièrement pour entretenir et améliorer sa mémoire.


Bien dormir pour mieux retenir

Douces nuits : En dormant, nous traversons divers cycles de sommeil, dont chacun a une fonction spécifique sur la consolidation des informations à enregistrer. Il est donc essentiel de ne pas perturber ces cycles afin de fortifier et d’améliorer sa mémoire.
 
La nuit porte vraiment conseil : Le sommeil permet d’organiser les informations cumulées au fil de la journée. Il permet même de trouver des solutions aux problèmes restés non résolus !
 
Vive la sieste ! Au cours d’une journée, nos capacités de mémorisation s’amenuisent peu à peu à partir de midi. La matinée est donc le moment idéal pour apprendre ou faire les choses les plus importantes de la journée. Une sieste suffisamment longue pour entrer en phase de sommeil profond peut d’ailleurs relancer les capacités d’acquisition en fin de journée. Si l’on manque de temps, une vingtaine de minutes, qui correspondent à une phase de sommeil léger, permettent de récupérer un peu.

Bien manger et bouger pour booster sa mémoire

Le cerveau a besoin d’exercice : Il est scientifiquement prouvé qu’une activité physique régulière stimule les capacités cérébrales et notamment l’aptitude à mémoriser. Bouger tout au long de sa vie permet d’augmenter ses facultés mentales immédiates et permet de prévenir les troubles de la mémoire. 30 minutes d’activités physiques quotidiennes suffisent !
 
Nourrir sa mémoire : Notre cerveau consomme à lui seul 20% de nos apports alimentaires ! Une alimentation variée et équilibrée, riche en vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés et acides gras contribue au bon fonctionnement de la mémoire.
 
Quelques aliments à privilégier pour améliorer sa mémoire :
  • les céréales, comme le blé, l’avoine et le seigle,
  • les noix,
  • les sardines, les anchois,
  • les fruits de mer,
  • les œufs,
  • les fruits et légumes bien sûr, et particulièrement les artichauts, les brocolis et les choux.
 
Avec une alimentation équilibrée et de l’exercice physique, vous améliorez votre sommeil et donc votre mémoire. La boucle est bouclée !

Exercices cérébraux : jeux de mémoire pour le plaisir

Des programmes d’entraînement spécifiques : Ces dernières années, de multiples applications disponibles sur smartphones et sur ordinateurs se sont développées, avec pour objectif de faire travailler toutes les facettes de la mémoire. Jeux, exercices de logique, de chiffres, de lettres… Il existe une grande variété de programmes en fonction de ses centres d’intérêt.
 
Des notes écrites pour :
  • fixer l’information plus efficacement, 
  • se rassurer lorsque l’on craint d’oublier certaines choses importantes.
 
La mémoire se travaille à tout âge : Lire, regarder un film, jouer aux cartes, à des jeux de société, organiser des loisirs, voyager, utiliser des programmes d’entraînement sur son smartphone, encouragent le cerveau à rester vif et alerte. L’important est de diversifier les activités intellectuelles pour faire travailler différentes parties du cerveau, tout en y prenant du plaisir.
 
 

Publié le 5 janvier 2018