Exploitants agricoles
 
Contamination des produits en circuits courts
 
  • Contamination en circuits courts, s’assurer face aux risques sanitaires

    Pour les fêtes de fin d’année, chacun se prépare à mettre les petits plats dans les grands. Pour régaler ses convives, pourquoi ne pas aller dénicher de bons produits directement chez les producteurs : un foie gras local, des fromages au lait cru… Même si toutes les précautions sont prises, le risque de contamination existe.

    Contamination des produits : principaux risques

    En 2016, d’après l’Institut Santé Publique France, 1 455 foyers de toxi-infection alimentaires ont rendu malades près de 14 000 personnes, à cause d’un staphylocoque doré, de la salmonelle et autres bactéries.

     

    Heureusement, toutes ces intoxications sont loin d’avoir pour origine des produits issus de nos fermes, mais quand cela survient, les conséquences sont désastreuses pour les exploitants agricoles (perte de revenus, frais de destruction des produits, dommages causés aux tiers, image de marque…). Il est donc nécessaire de prendre toutes les précautions sanitaires, mais aussi de s’assurer en cas d’incidents.

    La réglementation sur l'hygiène des aliments

    Pour éviter les risques de contamination, tout passe par une organisation rigoureuse et beaucoup de prévention.

    Tout agriculteur qui commercialise sa production en direct (à la ferme, sur les marchés, par correspondance…) ou via un intermédiaire (supermarchés, magasins bio, magasins de producteurs…), doit respecter les dispositions relatives à la réglementation européenne appelée aussi  « Paquet hygiène » (règlements CE 178/2002 et 852/2004).

    Un plan de maîtrise sanitaire

    Pour garantir la bonne qualité des produits, un plan de maîtrise sanitaire identifiera les risques propres à chaque exploitation et déterminera comment prévenir les facteurs de risques (par exemple par des circuits de circulation différenciés pour les produits et les personnes).

     

    L’obtention d’un agrément sanitaire validera ces bonnes pratiques. La maîtrise des risques sanitaires commence dès la conception des locaux et l’installation des équipements : tout doit être organisé et prévu de manière à faciliter le nettoyage (stockage, transformation…).

    Il faudra se doter de moyens, frigorifiques notamment, pour une parfaite conservation des produits.
    De bonnes pratiques d’hygiène devront être respectées :

    • nettoyage et désinfection,
    • lutte contre les nuisibles,
    • respect de la chaine du froid…


    Des autocontrôles réguliers, comme des analyses microbiologiques, permettront de vérifier la bonne efficacité des mesures préventives.

    S’assurer en cas de contamination

    Mais, si malgré ces bonnes pratiques, une contamination a lieu, comment rassurer les consommateurs et relancer son activité ? Connaissez-vous tous les risques et êtes-vous bien protégé ?

    L’assurance multirisque agricole protège les exploitants contre les dommages qu’ils pourraient causer aux tiers dans le cadre de leur activité de transformation et de commercialisation. 
    Le « Kit Sanitaire » est un dispositif de protection complémentaire qui intervient notamment sur l’activité de commercialisation.

    Par exemple, en cas de contamination accidentelle, le « Kit Sanitaire » vous indemnise en cas de perte de chiffre d’affaires et prend en charge vos frais supplémentaires (frais d’enlèvement, nettoyage, décontamination…), et il permet également de protéger votre responsabilité vis-à-vis de vos clients (frais de reconstruction d’image, perte de chiffre d’affaires subis par vos clients…).


    Groupama vous accompagne pour sécuriser et pérenniser votre activité en circuits courts, à découvrir en vidéo :

     

     

    Pour en savoir plus, contactez votre conseiller Groupama.

    Pour les conditions et les limites des garanties, se reporter au contrat.

     

    Mis à jour le 14/06/2018

 
  • Assurance multirisque agricole

    Assurance multirisque
    agricole

    Protégez les bâtiments de votre exploitation, vos matériels, équipements et votre production avec l’assurance multirisque agricole.

  • Assurance tracteurs et engins agricoles

    Assurance tracteurs et
    engins agricoles

    Protégez tous vos automoteurs et vos matériels agricoles : tracteurs neufs ou anciens, matériels attelés de dernière génération ou autres matériels agricoles.

 

Groupama vous conseille

  • La vente en circuits courts, pour une agriculture locale et durable

    La vente en circuits courts intéresse de plus en plus d'agriculteurs, car elle leur permet de créer valeur ajoutée et emplois. Vente directe, transformation, accueil à la ferme, avant de se lancer, il faut anticiper les risques à assurer.

  • Se lancer dans la transformation à la ferme en toute sérénité

    La transformation ou la vinification à la ferme engendre de nouveaux risques d’ordre sanitaire liés à la fabrication, au stockage et la distribution des denrées vendues ou consommées sur l’exploitation.